first_imgLe gouvernement atteint un autre objectif de la stratégie sur les ressources naturelles en organisant des consultations publiques à l’échelle de la province au sujet des parcs provinciaux. « Nous sommes très fiers des parcs de la Nouvelle-Écosse et nous souhaitons qu’ils soient durables pour l’avenir, a dit John MacDonell, ministre par intérim des Ressources naturelles. Cette consultation nous aidera à développer nos parcs afin d’atteindre l’objectif établi dans la stratégie sur les ressources naturelles. » Une série de rencontres communautaires seront organisées à l’échelle de la province à compter du jeudi 31 mai. Les gens peuvent également transmettre leurs commentaires en ligne ou par téléphone. Un sondage en ligne sur le site Web du ministère des Ressources naturelles et un sondage téléphonique auprès des Néo-Écossais offrent également aux gens la chance d’exprimer ce qui est le plus important pour eux au sujet des parcs provinciaux et de transmettre leurs suggestions sur la façon de les gérer dans le futur. « Nous encourageons les Néo-Écossais qui utilisent les parcs à participer à cette discussion. Leurs commentaires sont invités et nécessaires », souligne M. MacDonell. La stratégie sur les ressources naturelles de la province, intitulée « The Path We Share », a été publiée en août 2011 et recommande un examen visant à établir un réseau de parcs plus durable. Les renseignements et les commentaires fournis par les Néo-Écossais pendant les consultations seront considérés par le gouvernement en vue d’établir un réseau de parcs amélioré et durable. « Les parcs provinciaux sont importants pour les Néo-Écossais, a dit Chris Miller, biologiste de la conservation à la Société pour la nature et les parcs du Canada. Les parcs sont des endroits où les gens peuvent profiter de la nature et apprendre au sujet de la conservation. C’est pourquoi il est important pour les utilisateurs des parcs et pour tous les Néo-Écossais de faire part de leurs idées. » La province compte près de 300 propriétés dans le réseau des parcs provinciaux, y compris 20 terrains de camping, 122 parcs d’utilisation diurne, dont bon nombre ont un accès côtier. D’autres propriétés sont incluses dans des réserves. Lors des consultations, il sera déterminé si les parcs accomplissent le mandat prévu par la loi sur les parcs et les possibilités de changements seront considérées. Des rencontres publiques auront lieu en anglais dans 15 localités de la province, et des consultations en français auront lieu par vidéoconférence dans cinq régions francophones. Les renseignements à ce sujet seront publiés dans les médias locaux et en ligne à l’adresse www.gov.ns.ca/natr.last_img